Hélène Nicole en bref...

Artiste canadienne connue pour ses performances musicales et théâtrales dans le milieu scolaire, Hélène Nicole a révélé sous un nouveau jour la langue et la culture francophone à plus d’un quart de millions d’enfants.

De retour au Québec après 1200 spectacles en milieu anglophone, elle a trouvé une nouvelle inspiration dans le monde intime de l'écriture pour adultes qui vous fera tomber en amour avec vous-même.

En octobre 2018, elle présentait au Théâtre du Lac Brome son tout nouveau spectacle pour adultes intitulé ‘Je m’aime un peu beaucoup’ et sortait un album live du même nom et en août 2020, deux de ses livres sur l'abondance sont publiés aux Éditions de l'Apothéose.

Elle offrira dès l'automne 2020 un atelier-spectacle- weekend qui offrira à son public le meilleur d'elle-même; un atelier weekend jumelé à un concert intime pour les participants le samedi soir.

Suivez cette femme inspirante et votre vie prendra un coup d'abondance!

Photo: Spectacle jeune public Quand je serai grand

 

Les arts de la scène via... le coaching!

L’artiste Hélène Nicole Richard découvre son penchant artistique en 1998 en offrant ses services de coach en marketing lorsqu’elle se retrouve entre deux carrières. Un curieux hasard fait qu’elle attire des artistes qui ont besoin d’aide à se mettre en marché.  Elle écrit alors un livre, puis des concepts d’ateliers pour les soutenir.  L’une de ses clientes lance une entreprise qui réalise les rêves et par le fait même celui d’Hélène: être une chanteuse dans un piano-bar lors d’une soirée Star d’un soir.  C’est le coup de foudre. En collaboration avec un autre client musicien, Raphaël Mélo, elle écrit sept chansons et ne regardera plus jamais en arrière. La scène musicale fera désormais partie de sa vie. 

Photo: Hélène Nicole, printemps 1999, premier spectacle au piano bar de l'hôtel de la montagne.

La francophonie hors Québec

Poussée par son intuition, Hélène Nicole déménage à Toronto en juin 1999 et participe à la pièce de Théâtre ‘Ce soir on improvise’ de la troupe la 4sans1 dirigée par Louise Nolan. Celle-ci lui commande deux chansons: la chanson thème de la pièce ainsi qu’une autre dédiée à la collecte de fonds. Ce fut les deux premières commandes musicales d’Hélène qui s’intitulent : ‘La langue de ma mère’ et ‘Aimer sa vie’ qui sera intégrée à la pièce. 

Elle se fait alors recruter pour faire de la suppléance dans les écoles francophones ce qui lui fera découvrir un marché en grand besoin de culture francophone. À partir de 2001 elle offre des ateliers d’écriture de chansons intitulées ‘C’est ma chanson’ partout en Ontario francophone.  Peu après, une enseignante lui demande d’écrire un spectacle qui enseignerait le curriculum de musique aux élèves de la maternelle à la 3e année.  ‘Do à Do’ sera ainsi joué à plus de 160 reprises suivit de ‘La Danse’ qui enseigne la danse et les arts dramatiques.  Elle recevra une bourse Musicaction pour faire un démo et se former en chant.

Gotta Love that French

En 2004, une école du conseil de York, Toronto, l’approche pour commander un spectacle visant à rendre les petits anglophones amoureux du français.  L’artiste crée ‘Gotta Love That French’ qu’elle ira mettre en oeuvre à l’école Félix-Leclerc d’Etobicoke.  Les enseignants de cet établissement sont emballés et la pressent de créer une version pour les écoles francophones de l’Ontario qui ont un grand besoin de ce spectacle pour renforcer le sentiment d’appartenance à la francophonie.  La version francophone ‘Le français ça m’plaît’ part en tournée en parallèle. Au total, l’artiste présentera plus de 1200 versions de ces spectacles multimédias à travers le Canada anglophone. En 2009 elle est choisie ‘Personnalité La Presse - Radio-Canada’ pour son travail de promotion du français hors Québec.

 

Contacts

[email protected]

450-305-0466

Editeur: 

http://leseditionsdelapotheose.com/

Agence pub:

www.CreativeTrnd.com